Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
18 septembre 2012 2 18 /09 /septembre /2012 08:32

Pic of the 90s

 

 

Frédérique Auchart

Frederique-Auchart-A-copie-1.jpg

 

Née le : 25 septembre 1962 (50 ans)

Lieu de naissance : Tourcoing

Nationalité : Française

Taille : 1,60 m

Poids : de 57 à 62 kg

Affiliation: Athlète bodybuilding poids lourd, International Federation of Bodybuilding (IFBB)

Années de compétitions : 1986 – 1997

 

Frédérique débute la musculation en 1985 et participe à sa première compétition en 1986.

 

Palmarès

1989-1990: Vice-championne de France

1990: classé 2ème au Grand Prix du Japon

1991: championne de France

1992: championne d'Europe à Ostrava

1993: championne du Monde en Pologne

1994: Participation à Miss Olympia à Atlanta (USA)

1995: Grand Prix Professionnel à Prague

1996: Jan Tana à Roanoke (USA)

1997: Jan Tana à Charlotte (USA)

 

A n'en pas douter une de nos plus jolie athlètes (si ce n'est la plus jolie), Frédérique Auchard s'est cependant retirée ensuite du bodybuilding professionnel qui ne correspondait plus à ses aspirations. Elle continue toutefois à s’entraîner plusieurs fois par semaine et tient la salle Atlantic Gym dans l’agglomération lilloise avec Georges Torelli.


Atlantic Gym
28d, Résidence les Abeilles
Rue Etienne Dolet
59260 Hellemmes

Partager cet article
Repost0
17 septembre 2012 1 17 /09 /septembre /2012 18:52

Pic of the 80s

 

Kay Baxter

 

Kay-Baxter.jpg

Née le 3 octobre 1945 à Monroe County, Ohio, Kay Baxter est une des athlètes les plus connues des années 80 et aussi celle qui provoqua le plus de remous.

Elle était la compétitrice la plus musclée de la première partie des années 80. Sa musculature impressionnante lui attira une foule de fans, tant dans le public que dans la presse spécialisée, mais également un mépris croissant de la part des juges qui préféraient des physiques plus légers comme celui de Cory Everson ou Rachel McLish. Préférant faire plaisir à ses fans plutôt qu'aux juries, elle ne se découragea pas et continua dans cette voie, prenant de plus en plus de masse.

 

Boudée par les juges, elle se retira de la compétition en 1986. Malheureusement, elle fut tuée dans un accident de voiture à 42 ans le 16 mai 1988.

Partager cet article
Repost0
15 septembre 2012 6 15 /09 /septembre /2012 23:54

Pic of the 90s


Zuzana Korinkova

zuzan-Korinkova-3.jpg

Zuzana Korinkova (ou Kornikova) est sans nulle doute une des athlètes les plus impressionnantes des années 90. Très musclée et striée, elle était de plus très jolie. Elle a raccrochéson bikini, comme on dit, en 1996. 

Originaire de Tchécoslovaquie (Slovaquie aujourd'hui depuis la séparation du pays), elle possède maintenant son propre centre de fitness et s'entraine toujours, même si son physique se rapproche plus du Figure/ Fitness aujourd'hui. Sa fille a repris le flambeau puisqu'elle concourt dans une catégorie junior.

 

Palmarés

 

1988 IFBB Championnats européens 4e

1989 IFBB Championnats européens 1re

1990 IFBB Championnats mondiaux amateurs 1re

1991 IFBB Miss Olympia 16e

1992 IFBB Jan Tana Pro 6e

1993 IFBB Arnold Classic & Internationals 8e

1993 IFBB Miss Olympia 19e

1993 IFBB Jan Tana Pro 8e

1995 IFBB Masters Olympia & Jan Tana Pro 7e

1996 IFBB Grand Prix de Slovaquie1re

Partager cet article
Repost0
15 septembre 2012 6 15 /09 /septembre /2012 23:21

Pic of the 90's


Sandy Riddell

  Sandy-Riddell-2.jpg

 

Cette ancienne femme pompier fut l'une des grandes championnes de la fin années 80- début années 90. Sandy Riddell est née à Phoenix, Arizona, en 1960. Elle a stoppé sa carrière en 1993 après avoir terminer 6e au Miss Olympia.

Il semblerait qu'elle partage maintenant ses activités entre celui d'entraineur personnel et celui d'intructeur dans des "Fitness Boot Camps", des programmes d'entrainement physiques très proches de celui des camps militaires (d'ou le terme "Boot Camp").

Elle vit à San José, Californie, tout comme d'ailleurs Denise Hoshor!

Partager cet article
Repost0
15 septembre 2012 6 15 /09 /septembre /2012 21:18

Pic of the 90's


Suzan Kaminga

 

Suzan-Kaminga-2.jpg

Un petit clin d'oeil à une petite bombe des années 90, Suzan Kaminga. Cette demoiselle est née à Austin, Texas, le 3 juin 1965. Elle a donc aujourd'hui 47 ans.

On se souvient de son superbe physique et ses magnifiques yeux clairs. Culturiste appréciée, elle était connue pour sa bonne humeur.

Elle aussi retombée dans l'anonymat, on ne trouve quasiment aucune information sur elle sur le web et c'est bien dommage.

Partager cet article
Repost0
26 janvier 2012 4 26 /01 /janvier /2012 16:37

 

 

Strong & Sexy :

The New Body Beautiful

 Strong-and-sexy-Book.jpg

Dans cet ouvrage sorti il y a 30 ans, la photographe Trix Rosen nous livre un témoignage du culturisme féminin du début des années 80.

Soulevant elle-même de la fonte, elle a utilisé son réseau d'amies et de contacts pour nous faire découvrir ce que fut le bodybuilding à cette époque au travers de plusieurs portraits.

Les physiques présentés semblent légers par rapport à ceux des scènes actuelles mais certains diraient que « c'était la belle époque » de ce sport.


Dans sa préface, Trix Rosen nous présente le culturisme comme une continuité de la libération féminine des années 70, une autre manière pour une femme de sortir du carcan et des codes imposés lors des décennies précédentes et de pouvoir s'approprier son corps :

« Je pense que c'est une conséquence naturelle du féminisme -être concernée, respectueuse et fière de son corps, et construire une relation saine entre nos corps, notre esprit et notre sexualité »


Très clairement, on sent que pour ces femmes le culturisme a encore une connotation idéaliste, il est vécu comme un moyen pour elles de se libérer.

On pourrait croire pourtant qu'il n'est pas aussi décrié qu'à notre époque mais il y a déjà des voix qui s'élèvent contre ces défilés de « Freaks ». Ces femmes étaient pourtant bien loin des poids lourds actuels !

La photographe présente plusieurs portraits de femmes. Certaines font de la compétition, d'autres s’entraînent pour leur seul plaisir.

 

  • Terri Tirapelli, 22 ans
  • Maro Bchakjian, 23 ans
  • Terry LoCicero, 26 ans
  • Cory Kneuer-Everson, 24 ans (la célèbre Corinna Kneuer, nom de scène Cory Everson)
  • Nina Schoenbaum, 28 ans
  • Irma Martinez, 25 ans
  • Dana Bree, 36 ans
  • Lydia Cheng, 20 ans

 

Ces portraits sont suivis par la présentation de la salle de sport vue par la photographe en tant que culturiste: ses sentiments, ses sensations, ses motivations et son exaltation d'y être.

Un chapitre concerne la description d'un concours de culturisme et ses codes, avec des photos de Carla Dunlap, entre autres.

Enfin, un lexique explique les termes usuels utilisés dans ce milieu.

 

Strong & Sexy : The New Body Beautiful par Trix Rosen, + de 100 photos noir & blanc et couleurs, 148 pages – Delilah Book, 1983

 

nina-schoenbaum-early-80s.jpgNina Schoenbaum, 1981/83 (Photo Trix Rosen)


Cory-Everson-early-80s.jpgCorinna Kneuer-Everson, 1982 (Photo Trix Rosen)

 


Partager cet article
Repost0
17 août 2011 3 17 /08 /août /2011 00:18

 

Rhonda Shuman Lundstedt

Bodybuilding poids moyen & poids lourd amateur

(1985-1990)

  rhonda lunstedt 14Rhonda-Lundstedt-20

Magnifiques photos de Rhonda Lundstedt par Women's Physique World.


rhonda-lunstedt-5Rhonda Lundstedt... Ca ne vous dit rien ? C'était une athlète très populaire durant sa carrière compétitive dans la seconde moitié des années 80, à tel point qu'elle fut demandé plusieurs fois pour des films, séries ou clips.


Même si tous ces projets n'ont pas aboutis, le grand public a pu la découvrir par exemple dans le film de Terence Hill & Bud Spencer, le célèbre duo transalpin, les « Superflics de Miami », diffusé plusieurs fois à la télé française .


J'avoue que je ne connaissais pas l'existence de cette bodybuildeuse dont la carrière s'est arrêtée abruptement au tout début des années 90 mais je l'avais remarqué dans le film sus-cité, ce qui avait aiguisé ma curiosité. Voici donc quelques menus renseignements sur cette maman de quatre enfants devenue culturiste.

 

rhonda-lunstedt 
 

strenght-and-health-1985-rhonda-lunstedt-coverUne jeune maman devenue championne de bodybuilding

Rhonda vient de la campagne et grandit dans le ranch de son père à Ocala en Floride. Elle grandit en exécutant des travaux de ferme qui lui confèrent déjà une certaine constitution. A l'adolescence, vers 13-14 ans,  elle n'ose d'ailleurs pas porter des t-shirts à manches courtes pour ne pas montrer ses bras musclés.


Elle se marie très tôt, à 18 ans, avec Jack Lundstedt, un garçon très sportif, qui pratique l'haltérophilie en compétition et qui rejoint le corps des pompiers de Dade County. Tous deux prennent l'habitude de suivre la carrière des femmes du bodybuilding dans les magazines. Le couple se déplace pour assister à toutes les compétitions locales. Rhonda est très intriguée par le physique de ces femmes et aimerait commencer à s’entraîner, mais à chaque fois qu'elle se sent motivée et prête pour le faire, elle tombe enceinte. Après avoir eut deux garçons et deux filles, elle se dit que s'est assez et débute la musculation en avril 1984. Après toutes ces années passées en tant que mère au foyer, elle trouve que son corps est devenu flasque (c'est elle qui le dit!).


Rhonda est soutenu par son mari qui arrête les compétitions de Powerlifting pour s'occuper des enfants quand elle se rend au gym. Le haut de son corps répond bien aux exercices mais elle met plus de temps à étoffer ses jambes. Sept mois après, Rhonda se sent prête à participer à sa première compétition. En 1985, elle gagne un concours en Floride en poids lourd et remporte également le titre toutes catégories (voir palmarès en bas de page). Sa performance lui vaut pour la première fois l'apparition en couverture d'un magazine, le Strenght & Health de Mai 1985 (photo à droite).

 


rhonda--lundstedt-Bikini.jpg

  Magazine Strenght & Health de mai 1985.

rhonda-lunstedt-12

Une autre superbe photo de Rhonda Lundstedt par Women's Physique World. Rhonda a accordé un grand nombre de sessions photographiques au magazine (disponibles sur le site WPW)


 

Quelques pas dans le monde du cinéma

Elle est demandé alors pour plusieurs films et séries télévisées qui ne sont malheureusement pas tous réalisés. Contrairement à ce qui est dit dans un article de WPW, sa première apparition à l'écran remonte à 1985 dans le film de Sergio Corbucci, « Miami Supercops » (« les super-flics de Miami ». Elle ne fait pas de la figuration mais donne bel et bien la réplique à Terence Hill et Bud Spencer dans le rôle d'Anabella, la conductrice de semi-remorque qui, après avoir été sauvé des griffes de ses agresseurs, devient la petite amie du policier Steve Forest (Bud Spencer).


« C'était amusant, je devais écraser des noix dans ma main et faire quelques développés-couchés. Enfin nous avons fait un bras de fer et il (NdT: Bud Spencer) gagne, non sans que je lui ai donné du fil à retordre. »


rhonda-lunstedt-9Sa première apparition dans une série américaine est effectivement dans « Miami Vice » (« Les deux flics à Miami ») en 1986 ou elle joue la garde du corps d'une femme peu recommandable, Isabel Batista, dans l'épisode « Killshot ». Son rôle consiste seulement à se tenir en arrière plan lorsqu'une bagarre éclate, un coup de revolver part et elle s'effondre le long du mur. Elle n'est alors qu'une figurante sans texte à jouer mais la réalisation veut faire appel à elle pour un autre épisode de la célèbre série. Il ne fut cependant jamais tourné.


En 1988, elle joue une videuse de boite de nuit dans un film italien (encore!) avec Ernest Borgnine, « The Opponent » (« Qualcuno pagherà »). Elle participe également (en blonde!) à un clip du groupe Cameo pour la chanson « You Make Me Work » aux cotés de Joanne McCartney cette même année.


Miami-Supercops-Rhonda-Lundstedt-11985 -Steve Forest (Bud Spencer) et Anabella (Rhonda Lundstedt) dans "Miami Supercops" Miami-Supercops-Rhonda-Lundstedt-2.jpgAnabella en plein exercice lorsqu'arrive son amoureux.
Miami-Supercops-Rhonda-Lundstedt-4Une camionneuse avec de sacrées épaules! Miami-Supercops-Rhonda-Lundstedt-5Rhonda fait un bras de fer contre Bud Spencer.
Rhonda-lundstedt-Miami-Vice-11986 - Rhonda Lundstedt est la garde du corps de Isabel Batista dans "Miami Vice", il s'agit d'un rôle de figuration. Rhonda-lundstedt-Miami-Vice-2Un coup de revolver part et Rhonda s'effondre après avoir pris une balle (désolé pour la mauvaise qualité)
Rhonda-lundstedt-Cameo-11988 - Rhonda Lundstedt (en blonde) et Joanne McCartney dans le clip "You make me work" Rhonda-lundstedt-Cameo-2Toujours dans le même clip, Joanne McCartney et  Rhonda Lundstedt jouent du marteau.


 

Apparitions cinématographiques de Rhonda Lundstedt (ou Lundsteadt)
1985 "Miami Supercops" rôle "Anabella", la camionneuse, petite amie du personnage de Bud Spencer
1986 "Miami Vice", épisode "Killshot" saison 3.
1988 "The Opponent" (Qualcuno pagherà), rôle de videuse de boite
1988 Clip vidéo de Cameo "You Make me Work"

 

Le clip de Cameo avec Rhonda Lundstedt & Joanne mcCartney


rhonda-lunstedt-21

 Rhonda Lundstedt par Women's Physique World.

 

rhonda-lunstedt-6

Compétitions

Rhonda a une vie que beaucoup de personnes ne penseraient pas possible, elle s'occupe de la maison et de ses quatres enfants dans la journées et réussit tout de même à s'entrainer au moins 4 jours dans la semaine, à raison de deux heures et demi par séance, sans parler de la diététique auquel elle doit se plier tout en faisant la cusine pour toute la famille.


Rhonda finit toujours dans les 10 premières des compétitions mais fait une pause en 1989 où elle ne cherche pas à améliorer son physique. "J'essaie juste de rester en forme et tonique".


Elle essaie de privilégier un physique bien équilibré et symétrique et ne milite pas en faveur des corps écorchés.


"...J'ai toujours travaillé afin d'obtenir une apparence plus féminine et moins écorchée. Je pense que c'est ce physique, dans le style de Cory Everson ou Rachel McLish, que les gens aiment... un physique féminin et en pleine santé."

Et en pleine santé, Rhonda l'est, heureusement pour elle, car c'est ce qui la sauve de la mort.

 

 

rhonda-lunstedt-13--2-.jpg

Rhonda-Lundstedt-back-copie-1.jpg

rhonda-lunstedt-22.jpg

 

rhonda-lunstedt-7

 Accident de la circulation et fin des compétitions

En mars 1991, Rhonda survit a un accident. A un croisement, elle néglige de regarder à droite et sa petite voiture est heurtée par une limousine. Elle a quatre cottes de cassées, une fracture à la jambe, un poumon enfoncé, le foie lacéré et son bassin est fracturé à trois endroits. Elle ne doit la vie qu'à sa constitution. « Les médecins m'ont dis que si je n’avais pas été aussi musclée, j'aurais été tuée »

Mais elle est sauvée et récupére plus vite que  les prévisions du personnel hospitalier.


Le 25 avril 1991, Rhonda revient dans son club de gym et recommence à s'entrainer. Il est trop tard pour pouvoir participer aux NPC USA mais elle a bon espoir de pouvoir aller aux Nationals en octobre.

 

 

rhonda Lundstedt jazz 1992Il suffit de regarder le palmarès de la belle pour se rendre compte qu'elle n'a jamais participé à aucun autre concours de bodybuidling après son accident.  La raison est inconnue, peut-être son accident l'a t'elle plus affecté physiquement que prévue? Toujours est-il qu'à la fin de cette même année, elle devient grand-mère!


American-Gladiator-avril-1992.jpgToutefois, Rhonda continue à s'entrainer et reste athlétique. Elle participe à «American Gladiator » en 1992 sous le nom de "Jazz" (photo de gauche) mais ne cherchez pas! Elle n'a participé qu'à la version "Live" (sans toute une suite de spectacles donnés dans plusieurs villes) et ne participe pas à l'émission studio qui génére plusieurs types de produits dérivés, du jeu vidéo jusqu'aux carte Topps à collectionner, où bien sur elle ne figure pas.


 Sur cette photo de mauvaise qualité tirée d'un journal d'avril 1992, Rhonda cotoie d'autres célébrités comme Raye Hollitt (Zap) et Sha-ri Pendleton (Blaze).

  Rhonda-Shuman-Lundstedt-2.jpg

 

Comme d'autres, elle devient très discrète ensuite.

Il semble qu'elle ait totalement changé de vie et de physique! Elle habite Key West, et mène une tranquille existence entre ses enfants et petits enfants! Le bodybuilding semble vraiment être un lointain souvenir maintenant.

Elle apparait ici resplendissante dans la ferme familiale d'Ocala (un de ses fils en arrière plan, que j'ai pris le soin de masquer).

Souhaitons lui bonne chance!

 

 

 

 

 

 

 

 


 

rhonda-lunstedt-11Carte d'identité

Née le : 1955

Lieu de naissance : Ocala, Florida, U.S.A.

Nationalité : Américaine

Taille : 1,68 m

Poids en compétition :

61,2 kg

Poids hors-saison compétition: -

 

Cheveux : Noirs (teinte en blonde en 1987-1988)

Yeux : Noisettes ?


Statut: Mariée vers 1973 puis divorcée de Jack Lundstedt à la fin des années 80.

Mère de 2 filles (Ashley, 28 ans  et Breezy, 36 ans)

et 2 garçons (Jack C. Lundstedt, 33 ans et Jerrid Lundstedt, 31 ans*)

 

Cursus scolaire: ?

Activité actuelle : Inconnue

Lieu de résidence:  actuel, Key West, Florida

 

* ancien footballeur des "Golden Panthers" de la Florida International University durant 4 années

rhonda-lunstedt-8

Bodybuilding

Affiliation: Athlète bodybuilding poids léger, International Federation of Bodybuilding (IFBB)

Pratique la musculation depuis: avril 1984

Années de compétitions : 1985-1990

Salle d’entraînement: inconnue

Charges maximales soulevées à l'exercice :

Développé couché : ?

Presse (jambes) : ?

Curls (bras) : ?

Squat: ?

Soulevé de terre: ?Rhonda-Lundstedt-12

Rhonda-Lundstedt-training.jpgPalmarès Bodybuilding Poids moyen & poids lourd amateur (1985-1990)

notes: certaines informations restent incomplètes, surtout avant 1986.

1985- South Florida contest (lequel?) – 1ere place, poids lourd, championne toutes catégories

1985 - Sunshine Classic - 1ere place

1985 - NPC South Florida State - 3e place

1985 - NPC National Championships (Detroit) - ?

1986 -  NPC National Championships – 7e place, poids moyen

1986 - NPC Southern States – 2e place, poids lourd

1987 – NPC National Championships – 3e place, poids moyen

1988 – NPC Florida Championships - 1ere place, championne toutes catégories

1988 - NPC National championships - 9e place, poids lourd

1990 - Women's Extravaganza Physique Show - 3e place

1990 - Women's Extravaganza Fitness Show - 4e place

1990 - NPC National Championships - 9e place

 

Rhonda-Lundstedt-11

Partager cet article
Repost0
14 août 2011 7 14 /08 /août /2011 19:32

 

Debbie Muggli

Bodybuilding Poids Moyen & Poids Lourd Amateur (1987-1990)

Bodybuilding Poids Lourd Professionnel (1991-1995)

Ex-Professionnelle IFBB

Debbie-Muggli-4 

Debbie-Muggli-1Lorsque j'ai adhéré pour la première fois à un club de gym, c'était il y a 15 ans. J'avais l'habitude, entre les exercices, de feuilleter les « Flex », « Muscle & Fitness » et autres « Monde du Muscle » empilés près du bureau d'entrée. Je pense que j'étais d'ailleurs le seul à le faire pour lire les articles concernant les bodybuildeuses. Malgré cela, je n'ai repéré Debbie Muggli qu'avec mes premiers contacts avec le web en 1998. Il était déjà trop tard, la jolie Texane avait quitté la cène professionnelle mais elle m'avait marqué alors.

Force est de constater qu'on en sait peu sur Debbie malheureusement, il s'agissait pourtant d'une des plus jolies et fantastiques poids lourd du culturisme américain du début des années 90.

 

Jackie-Paisley.jpgDébuts dans la musculation

Dés 1981, à l'age de 17 ans, Debbie commence à soulever des poids mais, de son propre aveux, elle faisait « n'importe quoi » et entraînait toutes les parties du corps dans une même séance. Elle arrête la musculation pour la course (North Texas State Running) et elle s'inscrit ensuite dans un Spa en 1983.

Avec son diplôme en poche en 1985, elle commence à s’entraîner plus sérieusement, suffisamment pour que son physique attire l'attention d'un homme qui lui propose de poser en couple avec lui (elle ne nomme pas la personne mais s'agirait-il de Mike Scarcella avec qui elle est sortie à cette époque ?). Debbie accepte et le couple formé pour l'occasion remporte le concours en 1987. Elle décide alors de s’entraîner de manière plus assidue et sérieuse et prends de la masse. A l'instar de Lisa Aukland, c'est Cory Everson qui lui sert de modèle et de but à atteindre, mais aussi Jackie Paisley (image à droite).

Ses parents sont compréhensifs et la soutiennent, Debbie rapporte que sa mère lui rappelle continuellement « Est-ce que tu suis bien ton régime ? ». Mais au début, son père a tout de même eut un peu de mal à accepter de voir « sa petite fille avec tous ces muscles ».

Debbie-Muggli-2

Debbie Muggli par Bill Dobbins (ci-dessus et ci-desous)

 

Debbie-Muggli-5

"Muscle Muggli"

Pour Debbie, le bodybuilding est un loisirs car elle travaille comme institutrice à la Indian Creek Elementary School. Elle ne mélange pas ses deux activités et peu de ses collègues connaissent sa vie en tant que compétitrice. Les élèves sont trop jeunes pour savoir ce que fait leur maîtresse une fois sortie de l'école mais quelques un d'entre ont vu un article de journal ou l'enseignante s’entraîne :

« Mademoiselle Muggli, on vous a vu dans le journal, vous êtes une bodybuildeuse ! »

Elle gagne alors le surnom de « Muscle Muggli » auprès de ses élèves. Avec humour, elle confie sa méthode spéciale et secrète pour entraîner ses jambes :

« A l'école, les enfants font toutes sortes de travaux à même le sol et je dois les aider toute la journée. Ce qui veut dire que je squatte le poids de mon corps tout le temps, je travaille avec 40 enfants et je dois me baisser constamment pour les aider. Avez-vous vu une classe de maternelle ? Les chaises ont moins d'une soixantaine de centimètres de haut et je m'assois dessus. Je fais des squats avec le poids de mon corps depuis maintenant 5 ans [ndt : 1985] et je ne m’assois jamais ! C'est mon secret, ne le dites à personne ! »

Debbie-Muggli-6

En posant nue et en lingerie sexy pour Bill Dobbins pour son livre "The Women" et l'encart de "Flex", "Blonde Ambitions", Debbie voulait montrer que les femmes musclées étaient belles et attirantes. On aurait aimé avoir une maitresse comme elle...

 

Chez les pros

Lorsqu'elle participe au NPC Juniors, personne ne la remarque, elle est la plus petite (point de vue masse musculaire) de sa catégorie et elle ne semble pas partir favorite. Debbie, en voyant la carure des autres concurrentes, se demande ce qu'elle fait là. Pourtant, la qualité de sa musculature et ses proportions lui apportent la victoire.

Debbie Muggli devient professionnelle à l'IFBB à l'issue du North American Championships de 1990 mais pour elle le bodybuilding reste un hobby avant tout,  elle a accepté de sauter le pas car elle aimait l'idée de se retrouver dans la même « Pump-room » que Cory Everson ou Bev Francis pour un Miss Olympia !

Et effectivement, elle participe à Miss Olympia, quatre fois, mais ne remporte jamais le titre. Habituée aux premières places en amateur, elle ne montera plus sur la plus haute marche du podium dans les compétitions professionnelles.

Debbie Muggli se retire de la compétition en 1995 pour continuer tout simplement sa carrière d'institutrice à Dallas.

Debbie-Muggli-3--2-.jpg

Debbie-Muggli-Martin-sitcom-3.jpgPassage à l'écran

Cette année là, Debbie participe à un épisode du Sitcom "Martin" dans le rôle de Martha, une culturiste qui vient participer à l'émission (cf. ci-contre) puis fait une apparition éclair dans Nemesis 2 en tant que Ditko, une cyborg aux cheveux platine. L'année suivante, elle reprend le rôle aux cotés de Sharon Bruneau dans Nemesis 3 et apparait dans un grand nombre de scènes.

Sa "carrière" cinématographique s'arrête là et les traces de Debbie Muggli s'évanouissent après 1996. A 47 ans, peut-être est-elle toujours institutrice à Carrollton? Est-elle mariée? Comme d'autres "stars" du bodybuilding des années 80-90, il est difficile, voire impossible, de retrouver des traces de leurs vies actuelles.

 

1995 Série "Martin", épisode "High Noon", rôle Martha
1995 Nemesis 2: Nebula, rôle cyborg Ditko
1996 Nemesis 3: Prey Harder, rôle cyborg Ditko

 

 

 

Debbie Muggli joue dans l'épisode "High Noon" de "Martin". Elle incarne une culturiste invité dans un talk-show, un peu dans le même esprit que ce qu'a pu faire Evelyne Thomas dans "C'est mon choix". La scène ou elle est présente commence à 5 mn 23 s.

Debbie-Muggli-0A

Debbie-Muggli-construction-worker.jpg

Info ou Intox ?

Le site Incredible Features a publié un article en 2010Debbie Muggli apparaît en tant que travailleuse du bâtiment à Laguna Beach, Californie, photo à l'appui. On se demande par quel hasard de la vie elle a put passer d’enseignante en maternelle au Texas à un travail dans le bâtiment en Californie. Vous me direz, la reconversion, ça existe, mais cela me laisse quelque peu dubitatif.

Quand à la photo, elle laisse tout aussi songeur. Pensez, la dame vient de fêter ses 48 ans le mois dernier et elle apparaît ici (âgée de 46 ans donc) sans aucune ride. Le sport conserve peut-être mais à ce point là, je doute. 46 ans et pas une ride, même autour des yeux, je doute que même « Muscle Muggli » y parvienne !

Alors Info ou Intox ? Je penche pour l'intox. Mais ça fera toujours une photo supplémentaire de la belle (car c'est bien elle toutefois) à mettre dans sa collection...

 

 


Debbie-Muggli-3Carte d'identité

Née le: 14 août 1964

Lieu de naissance : Texas, U.S.A.

Nationalité : Américaine

Taille : 1,65 m

Poids en compétition :

  • 54,4 kg en 1987
  • 63 kg au IFBB North American Championships 1990
  • 72,5 kg à Miss Olympia 1994

Poids hors-saison compétition:

  • Inconnu

Cheveux : Blonds

Yeux : Bleus

Vie privée: Liaison avec Mike Scarcella, futur Mr. America 1992, entre 1986 et 1988.

Situation familiale inconnue actuellement.

Cursus scolaire: Diplomée en 1985

Activité actuelle : Institutrice en école maternelle à la Indian Creek Elementary School, Carrollton, Texas, U.S.A. depuis 1985, elle n'a jamais quitté son emploi dans l'éducation. Pas de traces actuelles de son activité ou de changement d'établissement.

Lieu de résidence: Carollton, Dallas, Texas, U.S.A. Lieu de résidence actuel inconnu.

Elle aime:

  • Le Ketchup, elle en met partout même lors de son régime !

  • La compétition

Elle déteste

  • Devoir se mettre du tan pour les compétitions, « quand il commence à partir vous avez l'air affreuse ! »

Debbie-Muggli-0b

Bodybuilding

Affiliation: Athlète bodybuilding poids moyen puis lourd, International Federation of Bodybuilding & Fitness (IFBB)

Pratique la musculation depuis: 1985 ?

Années de compétitions : 1987-1995

Salle dentraînement:

Charges maximales soulevées à l'exercice:

Développé couché : ?

Presse (jambes) : ?

Curls (bras) : ?

Squat: ?

Soulevé de terre: ?

 

Palmarès Bodybuilding Amateur (1987-1990)
1987 Lackland Championships 1ere place poids moyen et championne toutes catégories
1988 Muscle Beach (Galveston) 1ere place poids moyen et championne toutes catégories
1989 Lone Star Classic 1ere place poids lourd et championne toutes catégories
1990 NPC Juniors national 1ere place poids lourd, Championne toutes catégories
1990 IFBB North American Championships 1ere place catégorie poids lourds - Championne toutes catégories (obtient sa carte professionnelle IFBB)

 

debbie-muggli-4--2-.jpg

Palmarès Bodybuilding Professionnel (1991-1995)
1991 IFBB Jan Tana Pro 7e place poids lourd
1991 IFBB Arnold Classic And Internationals 4e place poids lourd
1992 IFBB Arnold Classic And Internationals 2e place poids lourd
1992 IFBB Miss Olympia 10e place poids lourd
1993 IFBB Arnold Classic And Internationals 2e place poids lourd
1993 IFBB Miss Olympia 4e place poids lourd
1994 IFBB Arnold Classic And Internationals 2e place poids lourd
1994 IFBB Miss Olympia 3e place poids lourd
1995 IFBB Arnold Classic And Internationals 3e place poids lourd
1995 IFBB Miss Olympia 6e place poids lourd

 

 

 

Debbie Muggli au Miss Olympia 1992

 

Debbie Muggli faisant quelques exercices en salle, filmée par l'équipe de Women's Physique World

 


Partager cet article
Repost0
9 août 2011 2 09 /08 /août /2011 10:58

 

Sue Price

Bodybuilding Poids Léger Amateur (1986-1993)

Bodybuilding Poids Léger Professionnel (1994-1995)

Ex-Professionnelle IFBB


sue-price-12

   

Sue-Price-2SuePrice est bien connue de tous ceux et celles qui se sont intéressés un tant soit peu au culturisme féminin des années 90. Poids léger, elle était renommée par son physique sculpté et strié et son joli minois. Pas grand chose ne subsiste pourtant de cette championne sur le Web, quelques photos par ci par là, et très peu de données écrites.  La principale raison sans doute est qu'elle a stoppé la compétition avant le boum de l'internet aux U.S.A. Il faut donc se replonger dans les magazines de l'époque pour glaner quelques informations.


Premiers pas sportifs

Native de l'Illinois et habitant Rolling Meadows, Sue Price est assez sportive durant sa scolarité, elle fait partie d'une équipe de tennis et participe à des courses à pieds. Elle suit également des cours de danse Jazz.

C'est lors de ses études supérieures qu'elle débute l'aérobic et fréquente la salle de musculation pour équilibrer le haut de son corps avec ses jambes. « Il me fallait trouver un moyen de brûler les calories des bières et des pizzas ! ». Elle décide d'intensifier ses exercices et pas seulement de se contenter de poids légers comme le conseillent ses entraîneurs. Elle aime entraîner ses mollets et son entourage lui dit qu'elle a des mollets de bodybuildeuse. Ces remarques piquent sa curiosité et elle se jette à l'eau. Sue tente pour la première fois de participer à un concours de culturisme à la fin de ses études en 1986.  Par chance, cette année là son université inaugure une catégorie féminine dans sa compétition de culturisme et elle décide de s'y inscrire.

  Sue-Price-1

Sue-Price-3Débuts amateurs de  la "Shredded Little Darlin' "

Son physique n'a rien d'impressionnant mais elle est la seule qui réussit à suivre convenablement un régime et, comme elle le dit « J'ai gagné parce que j'étais la seule à ne pas avoir les fesses qui tremblaient ». Elle gagne le 1986 Miss Northern Illinois University, ce qui l'incite à continuer. Elle gagne les compétitions suivantes et devient même championne toutes catégories en 1988.

Elle stoppe la compétition amateur de mai 1988 à mars 1990 pour tenter de gagner de la masse, car elle se trouve trop fine. Le résultat n’est pas à la hauteur de ses espérances, elle gagne cependant le Midwest Grand Prix qui lui ouvre la voie vers les compétitions nationales. Elle est toutefois déçue, elles ne sont que deux à concourir dans la catégorie poids léger et 10 participantes en tout ! Sa victoire ne lui paraît pas méritée et peu révélatrice de son niveau.

Elle décide néanmoins d'aller en compétition nationale mais elle est inquiète et ne se sent pas de taille. En 1991, elle se présente à Long Beach sans grande illusion mais se classe cinquième en poids légers. La même année elle se présente au IFBB National Championship et se classe première mais seulement cinquième la même année au championnat de Pittsburgh.

Sue-price-10

Sue-Price-Flex-1994.jpg

 

Sue-Price-8Court passage en professionnel ...

C'est en 1993 que Sue Price gagne sa carte pro au NPC Nationals (NPC, National Physique Committee) en terminant en première place des poids légers et en remportant le titre toutes catégories.

L'année suivante, elle concourt pour la première fois en professionnelle au Jan Tana et elle est encore vainqueur. Malheureusement, elle ne se classe pas parmi les trois premières pour les Miss Olympia suivants. il semble que sa dernière compétition soit le Miss Olympia 1995, soit seulement 2 années en professionnelle! Ayant fait sensation grâce à son physique ciselé et strié (notamment ses jambes, voir ci-contre), surnommée par un magazine "The Mightiest Middle Weight of the USA" (la plus puissante des poids légers des Etas-Unis), elle disparait des podiums sans tambours ni trompettes.

Disparue? Non, pas tout à fait car c'est sur le petit écran qu'elle réapparait cette année là...



Sue-Price-Alex-Nemesis-2-Nebula.jpg.... pour s'essayer ensuite  au cinéma

La fin des années 80 et les années 90 sont marquées par l'apparition des culturistes féminines au cinéma, dans des rôles plus ou moins importants, comme Rachel McLish dans « Aigle deFer », Cory Everson dans « Double Impact » ou dans le rôle de Atalante dans la série « Hercules », Rhonda Lundstedt dans « Les super flics de Miami », Raye Hollitt dans "Skin Deep"...

Avec son petit gabarit et son physique impressionnant, SuePrice s'y colle aussi et se retrouve propulser dans la série des « Nemesis ». Films de science-fiction à petit budget, il faut bien avouer que les numéros 2,3 et 4 ne sont surtout notables que par l'apparition de la culturiste dans le rôle principale de Alex, la combattante mutante. Destinés à alimenter les vidéo-clubs en nouveautés, les "Nemesis" ne sortent pas au cinéma mais directement en DVD et VHS.

Néanmoins ces films permettent de garder en mémoire la culturiste et de pouvoir admirer sa superbe musculature en action ! Sharon Bruneau & Debbie Muggli sont également présentes dans le 3, ce qui vaut le détour!

La fin des années 90 marque aussi la disparition des femmes culturistes dans les séries et les films pour revenir à des héroines et des "méchantes" aux physiques beaucoup plus politiquement correctes.

 

 

Apparitions cinématographiques de Sue Price
1995 Nemesis 2: Nebula - Rôle: Alex 
1996 Nemesis 3: Prey Harder - Rôle: Alex 
1996 Nemesis 4: Death Angel - Rôle: Alex Sinclair

Sue-Price-nemesis-2.jpgSue Price dans le rôle de Alex dans Nemesis 2: Nebula (collection personnelle)


 

Sue Price, disparue sans laisser de traces ?...

Les performances de Sue en tant qu'actrice ne sont pas fracassantes et elle ne poursuit pas l'expérience. On perd sa trace après cela et j'ai trouvé peu de références à sa vie et son activité professionnelle actuelle, hormis le fait qu'elle ait divorcé de Dave Fisher, son partenaire à l'entrainement qui était devenu son mari, il a une quinzaine d'années.

Il y aurait quelques "on dit" sur une probable activité en tant que pompière mais rien n'est sur. Il y a d'ailleurs plusieurs autres "théories"; elle serait devenue propriétaire d'une salle en Californie du Sud, ou bien elle travaillerait pour la Poste, elle serait partie avec un Biker ou bien encore elle ferait du porno! Bref, il y a le choix  mais aucune réelle source fiable.

A 46 ans, Sue Price fréquente t'elle encore les salles ou a t'elle préféré passé à autre chose? Qu'elle est son métier? Est-elle remariée? Des questions qui resteront sans doute sans réponses.


sue-price-and-dave-fisher.jpgSue et son ex-mari Dave Fisher (Fisher-Price! )

 

Sue-Price-portrait-copie-1Carte d'identité

Née le : 29 mars 1965

Lieu de naissance: Mount Prospect, Illinois, U.S.A.

Nationalité : Américaine

Taille : 1,55 m

Poids en compétition:

Amateur

  • 43 kg en 1986

  • 45,3 kg en 1991

  • 42,2 kg en Nationals 1991

  • 49 kg en 1992

Poids hors-saison compétition: ?

 

Cheveux : Blonds

Yeux : Bleus verts

Statut: Mariée à Dave Fisher, son partenaire d’entraînement, puis divorcée (situation actuelle?)

Cursus scolaire:

  • Lions Park grade school, Mount Prospect, Illinois
  • Lincoln Middle school, Mount Prospect, Illinois
  • Prospect High school, Mount Prospect, Illinois
  • Northern Illinois University, Naperville, Illinois

Activité actuelle: Inconnue

Lieu de résidence:

  • Rolling Meadows, Illinois, U.S.A.
  • Chicago, Illinois, U.S.A.
  • Hermosa Beach, Los Angeles County, Californie, U.S.A.
  • Actuelle: inconnue

 

Elle aime :

  • Manger !

  • Les biscuits, les gâteaux

sue-price-13.jpg  Sue-Price-14.jpgBodybuilding

Affiliation: Athlète bodybuilding poids léger, International Federation of Bodybuilding (IFBB)

Pratique la musculation depuis: 1985

Années de compétitions: 1986-1995

Salle d’entraînement: Muscle Plus, Yeager's Fitness

Charges maximales soulevées à l'exercice :

Développé couché : ?

Presse (jambes) : ?

Curls (bras) : ?

Squat: ?

Soulevé de terre: ?

  

Sue Price est classée première au Jan Tana 1994

 

sue-price-11

Palmarès Bodybuilding Amateur
1986 Miss Northern Illinois University Poids léger, (1ere place)
1987 Illinois Collegiate Championship poids léger, (1ere place)
1988 NPC Novice Illinois poids léger (1ere place), championne toutes catégories
1990 NPC National Championships poids léger (5e place)
1991 IFBB North American Championships (Long Beach) poids léger (1ere place)
1991 NPC National Championships (Pittsburgh) poids léger (5e place)
1992 NPC National Championships (Orlando)  poids léger (5e place)
1993 NPC National Championships (Fort Lauderdale) poids léger, (1ere place et championne toutes catégories, devient professionnelle)

 

     Sue-price-9

 

Palmarès Bodybuilding Professionnel
1994 Jan Tana Pro Classic (Roanoke)  poids léger (1ere place)
1994 IFBB Miss Olympia poids léger (6e place)
1995 IFBB Miss Olympia poids léger (4e place)

 



Sue Price au Jan Tana Classic 1994Sue-Price-16.jpgSue Price par Bill Dobbins
Partager cet article
Repost0
3 août 2011 3 03 /08 /août /2011 12:06

 

Lisa Aukland

Bodybuilder amateur (1995-2001)

Bodybuilder professionnelle (2002-2010)

Powerlifter (1991-2001)

Ex-Professionnelle IFBBLisa-Aukland-1Lisa-Aukland-3

Voici une autre de mes culturistes favorites, la superbe Lisa Aukland. Certes, la dame n'est plus une jeunette (52 ans) mais elle a un physique époustouflant et, qui plus est, pas mal de charme.

 

Une jeunesse pas très sportive...

Originaire du Maryland, Lisa n'a jamais été particulièrement sportive dans sa jeunesse, elle pratiquait l'équitation mais aucune activité encadrée et organisée. Durant ses études, elle ne rejoint aucune équipe et préfère travailler pour avoir une voiture (une Opel GT jaune de 1970) et entretenir son cheval. Même si elle est bien notée, Lisa ne sait pas quoi faire après son diplôme et son père l'encourage à entrer dans l'U.S. Air Force. Mais c'est en travaillant que lui vient l'idée de continuer ses études dans la pharmacie.

 

Etudes

Ce qu'elle aime avant tout c'est le contact avec les gens et de pouvoir les aider. Elle entame donc des études au Thomas NelsonCommunity College. Elle boucle péniblement son cursus mais elle en sort tout de même diplômée. Elle obtient son premier travail en tant que pharmacienne en 1983 et choisit le travail le plus rémunérateur et pas le plus passionnant car elle doit rembourser des prêts universitaires. Elle travaille pendant 8 ans chez un fournisseur mais s'ennuie ferme dans son travail.

 

Cory Everson à l'origine de sa passion

Cory-Everson-85.jpgEntre temps, elle fait parti d'une équipe de volley ball et pratique la gymnastique mais son vrai coup de foudre sportif elle le doit à Cory Everson. Elle est éblouie par la bodybuildeuse mais elle est tellement intimidée lors de sa rencontre avec elle au Miss Olympia 1985 qu'elle n'ose pas lui faire dédicacer le poster qu'elle vient de se procurer. (photo de droite, Cory en  1985) D'autres femmes à cette époque ont, comme elle, sauté le pas grâce à la blonde Everson.

Lisa est tellement enthousiasmée par le physique de Cory qu'elle se précipite au Gold's Gym qui vient d'ouvrir à Timonium et elle est la première à s'inscrire. Elle rêve en regardant le poster de Cory mais, même si elle fait de la musculation et du Power Lifting, son idole représente un but impossible à atteindre pour elle. Quant à faire de la compétition un jour, cela ne lui vient même pas à l'esprit.

 

Nouveau travail et premiers pas dans le bodybuilding

Lisa-Aukland-7.jpgElle quitte son travail pour devenir spécialiste en information au centre anti-poison du Maryland, et trouve ainsi une activité qui lui plaît. Elle obtient un doctorat dans cette branche en 1998.

Même si elle ne considère la musculation que comme un loisir, son physique s'étoffe et elle saute le pas en 1995. Elle participe au  National Physique Committee Kevin Levrone Classic et obtient non seulement la première place mais devient également championne toutes catégories ! Elle a alors 36 ans et débute la compétition 10 ans après ses premiers pas dans une salle de musculation ce qui est assez atypique.

Lisa a conservé le poster de Cory Everson accroché chez elle mais se rend compte qu'elle a dorénavant dépassé son niveau, qu'elle est plus musclée que ce que son idole était. Si elle ne rêve plus devant cette photo, elle la conserve pour symboliser tout ce qu'elle a été capable de faire sans pourtant y croire au début.

 

Lisa-Aukland-8.jpgLes meilleurs choses ont une fin...

Elle se retrouve ensuite propulsée professionnelle, ce qui n'est pas mal pour quelqu'un qui considère le bodybuilding seulement comme un hobby !

Elle a toutefois décidé d'arrêter la compétition en septembre 2010, visiblement elle manquait de motivation pour continuer à préparer des compétitions, et d'après ses dires "elle sentait qu'il était temps de se retirer". Elle préfère également mettre un point final à sa carrière car ce qu'elle voit se profiler pour le futur de ce sport ne lui plait pas.

"J'ai toujours eu l'impression que les femmes culturistes étaient une gène pour l'IFBB, ce n'est pas un sentiment agréable." dit-elle. Elle fait sans doute référence aux perpétuels bouleversements au sein de l'IFBB concernant de nouvelles règles (obscures), et l'introduction de nouvelles catégories (contestables) dans les compétitions féminines.


Lisa-Aukland-9.jpgCe n'est que mon humble avis de fan ...(donc ce n'est pas bien important)

On sent bien que, depuis plusieurs années, l'IFBB désavoue le culturisme féminin. La fédération semble ne plus savoir quoi faire de ses athlètes. Elles existent, elles ont une carte pro, elles sont leurs compéts mais on aimerait bien ne plus les voir. Voilà sans doute ce qu'ils se disent.

Ce qui est vendeur, c'est la pin-up Playboy  avec un beau maillot et des talons aiguilles (à quand le sling bikini sur scène?) un peu athlètique, mais pas trop, pour ne pas déranger les mentalités et effrayer le grand public, mais suffisamment pour faire passer ça pour du sport. Alors comme les pontes de la fédération ne préfèrent sans doute pas utiliser de tueurs à gage pour se débarasser des culturistes pures et dures, de plus en plus, l'IFBB tente de créer un culturisme féminin politiquement correct ( du Figure au Bikini) en poussant, au passage, les bodybuildeuses vers la sortie. Mais c'est dans l'air du temps, le politiquement correct et le sacro-saint"grand public", on veut nous en faire bouffer à toutes les sauces.

Je n'ai rien contre les jolies filles sportives et les talons hauts (bien au contraire) mais c'est plutôt du domaine du concours de "Miss". A trop vouloir faire dans la "bimbo qui fait baver le spectateur", les compétitions de l'IFBB seront elles un jour juste dignes d'être présentées par Geneviève de Fontenay?Lisa-Aukland-12

 

Lisa-Aukland-14.jpgRas le bikini!

Laissons la parôle au Docteur Lisa Aukland (et oui, un culturiste n'est pas forcément bête):

(Lisa parle tout d'abord du fait que les gens ne comprennent pas le culturisme féminin et du peu d'argent présent dans le bodybuilding féminin, un sport qui coûte plus qu'il ne rapporte)

[...]

"Pour empirer les choses, les femmes culturistes sont mal représentées dans beaucoup de publication sportives. Je ne peux guère blamer le public à propos de leur incompréhension [vi à vis des bodybuildeuses] quand votre propre sport ne vous reconnait pas comme athlète et comme personne. Nous ne pouvons pas espèrer que le public nous soutienne quand votre propre organisation ne le fait pas.

Lisa-Aukland-13.jpgJe comprend la logique économique des publications culturistes. Leur lectorat est masculin donc évidemment ils s'intéressent en priorité aux hommes. Par contre, ils ne donnent aucune raison aux femmes de soutenir leurs magazines. Il suffit de feuilleter les pages des principaux magazines pour s'apercevoir que seulement 5 à 9 sont consacrées aux culturistes féminines sur un total de 300 à 400 pages. Je ne parle pas des profils, avec une photo minuscule, et j'ai inclus  les publicités.

La seule raison pour laquelle j'ai commencé à faire de la musculation c'est parce que j'ai vu des culturistes telles Cory Everson ou Rachel McLish dans les magazines et que j'ai apprécié leur physique. Après avoir constaté que c'était en soulevant des poids qu'elle avez obtenu ce corps, je me suis ruée au gym. C'était il y a longtemps. A cette époque, les magzines montraient les femmes de manière positive, séduisant du même coup d'autres femmes désirant développer un physique ferme dans une salle. Nous ne sommes plus soutenues dans les grandes publications et nous manquons ainsi malheureusement  l'occasion de devenir des modèles pour d'autres.

 

 Lisa-Aukland-15.jpgPourquoi continuer dans un sport qui est si ingrat professionnellement et financièrement? Ma réponse vient droit du coeur, parce que nous l'adorons. Les amateurs ou pros IFBB vous répondront la même chose. Nous aimons ce sport, même sans le soutien professionnel, financier ou celui du public. Alors que nous sommes fatiguées d'être seulement jugées sur notre apparence seule, nous adorons le fait d'être musclées et le sentiment que celà nous procure. La confiance en soi et les capacités que nous donne ce sentiment d'être forte sont incommensurables. Celà peut être financièrement difficile parfois mais nous trouvons d'autres ressources pour continuer.

Les médias peuvent choisir de nous ignorer, mais nous réalisons lentement qu'il y a d'autres manières de faire notre promotion. Nous avons baucoup à donner pour contribuer à la société, même si ce n'est que comme source d'inspiration pour un physique fort et pour se sentir en forme. Ce n'est pas si compliqué - avec un peu de compréhension."

 

Si Lisa est fatiguée du jugement qu'une partie de la population porte sur son physique, elle est encore plus fatiguée de sa fédération...


Je lui souhaite bonne chance pour la suite! All the best to you Lisa!

Photos Juan Carlos Lopez - Miss international 2005


 

Lisa-Aukland-10.jpg

Carte d'identité

Née le : 16 septembre 1959 (Lisa est très discrète sur sa date de naissance mais toutes les sources écrites aménent à la conclusion qu'elle est née cette année là.)

Lieu de naissance : Maryland, U.S.A.

Nationalité : Américaine

Taille : 1,64 m

Poids en compétition :

Amateur: 59 kg en 1991 

Bodybuilding poids lourd 2000: 65,7 kg

Bodybuilding poids lourd 2010: 68 kg

Poids hors-saison compétition: + de 73 kg


Cheveux : Blonds

Yeux : Bleus

Statut: Mariée à Tom Dellinger, sans enfant. Deux chiens, Primo & Kira

 

Cursus scolaire:

  • 1996: Doctorat en pharmacie - Université du Maryland
  • Bachelor of Science in Pharmacy, Magna Cum Laude- Medical College of Virginia, Virginia Commonwealth University
  • 1982-83: Associate in Science Summa Cum Laude- Thomas Nelson College, Hampton, Virginia.

 

Activité actuelle : Spécialiste au centre anti-poison du Maryland, University of Maryland, professionnelle IFBB jusqu'en 2010

Lieu de résidence: Baltimore, Maryland, U.S.A.

Elle aime :

  • Le contact avec les gens
  • Aider les autres
  • Tout ce qui ce peut la faire rire!

 

Bodybuilding

Affiliation: Athlète bodybuilding poids moyen & lourd, International Federation of Bodybuilding (IFBB)

Pratique la musculation depuis: 1985

Années de compétitions : 1995 – 2010

Salle d'entrainement: Gold's Gym, Timonium, Maryland

Charges maximales soulevées à l'exercice :

Développé couché : 124 kg

Presse (jambes) : ?

Curls (bras) : ?

Squat: 181 kg

Soulevé de terre: 185 kg

 

Lisa-Aukland-dedicaceDédicace personnelle de Lisa Aukland. Youppiii! Thank you so much Lisa, we'll miss you! :)

 

Palmarès Bodybuilding Amateur (1995-2001)
1995

National Physique Committee Levrone Classic Glen Burnie, Maryland, USA (1ere place poids moyen et championne toutes catégories)

1996

NPC Jr Nationals Orlando, Floride, USA (4e place poids moyen)

1998 NPC Team Universe New York, USA (4e place poids lourd)
1999
IFBB World Amateur Championship, Sydney, Australie (2e place, poids lourd)
1999 NPC Team Universe New York, USA (1ere place poids lourd et championne toutes catégories)
2000 National Physique Committee Team Universe New York, USA (1ere place poids lourd et championne toutes catégories)
2000 IFBB World Amateur Championship Varsovie, Pologne (6e place poids lourd)
2000

NPC National Championship New York, NY (5e place poids moyen)

2001 NPC Team Universe New York, NY (1ere place poids lourd, championne toutes catégories)
2001 IFBB World Amateur Championship, Rio de Janeiro, Brésil (Annulé à cause de l'attentat du 11 septembre de New York)
2001

IFBB North American BB Championships, Canada (1ere place, championne toutes catégories- gagne sa carte professionnelle)

 

 

Lisa-Aukland-2002-Miss-international.jpgLisa Aukland termine 6e au Miss International de 2002, sa première compétition pro (à 42 ans!), derrière de sacrées pointures comme Yaxeni Oriquen, Iris Kyle ou Betty Pariso tout de même.

 

Palmarès bodybuilding professionnel poids lourd (2002-2010)
Février 2002

Miss International, 6e Poids lourds (Première compétition en temps que professionnelle) derrière Yaxeni Oriquen, Iris Kyle, Vickie Gates, Gayle Moher et Betty Pariso

2003

IFBB Night of Champions, 5e place

2003

Miss International, 8e place

2004

IFBB Night of Champions, 4e place

2004

IFBB GNC Show of Strength, 3e place

2004

Miss Olympia, 6e place

2005

Miss International, 4e place

2006 Miss International, 8e place
2006

IFBB Atlantic City Pro, 1ere place

2006 Miss Olympia, 5e place
2007 Miss International, 4e place
2007 IFBB Atlantic City Pro, 1ere place
2007 Miss Olympia, 4e place
2008

Miss International 3e place

2008

IFBB Atlantic City Pro, 1ere place

2008

Miss Olympia, 4e place

2009

IFBB Atlantic City Pro, 1ere

2009 Miss Olympia, 4e place
2010 Miss International, 4e place

Lisa-Aukland-Atlantic-City-Pro-2008-2.jpgLisa obtient la première place Poids Lourds au Atlantic City Pro 2008

 

Palmarès Powerlifting (1991-2001)
Année Compétition Epreuve Masse corporelle Classement
1991 Quest Bench Press Contest. Bel Air, Maryland Développé couché 70,3 kg 59 kg 1ere place
1992 Quest Bench Press “rep” contest (concours de répétition avec poids égal à la moitié de la masse corporelle) Développé couché 93 répétitions (29 kg)
59,4 kg  1ere place
1993 United States Powerlifting Federation Maryland State Bench Press Meet Développé couché 77 kg
60,8 kg  1ere place
Mai 1994 United States Powerlifting Federation Bench Press Meet Développé couché 88 kg
59,8 kg 1ere place
Novembre 1994 United States Powerlifting Federation “Fall Open” BP Meet Développé couché 95 kg
62 kg 1ere place
1995 United States Powerlifting Federation Maryland State BP Meet Développé couché 102 kg
63,5 kg 1ere place
1996 Cheaspeake Racquet & Fitness BP Meet Développé couché 106 kg
63,5 kg 1ere place
1997 Amateur Athletic Union Beast of the East BP/DL Meet

Développé couché 102 kg

Soulevé de terre 147 kg

65,7 kg 1ere place
1998 United States Association of Powerlifters Eastern Regional BP Competition Développé couché 109 kg
66,7 kg 1ere place
Avril 2000 World Powerlifting Alliance World Championships full meet: squat, bench press, deadlift

Squat 181 kg

Développé couché 111 kg

Soulevé de terre 174 kg

Total 467 kg

66,4 kg 1ere place
8 avril 2001 American Powerlifting Association Capital Bench Press and Deadlift Meet

Développé couché 124 kg

Soulevé de terre 186 kg

71,2 kg 1ere place

 

  Lisa-Aukland-16.jpg

  Arnold Classic 2010: Time to say good bye...

 

banniere-Lisa-Aukland.jpg

Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : Soft As Steel
  • : Informations et biographies sur les stars du culturisme féminin d'aujourd'hui et surtout d'hier
  • Contact

News

 

Quoi de Neuf?

 

Rhonda-Lundstedt-20Rhonda Lundstedt

La maman devenue championne de bodybuilding à la fin des années 80.

 

 

 

 

 

 

Debbie-Muggli-1

Debbie Muggli

La jolie institutrice texane, star du bodybuilding du début des années 90.

 

 

 

 

 

 

 

  Sue-Price-0A.jpgSue Price

La plus musclée des poids légers du début des années 90

 

 

 

 

 

 

 

Si vous avez plus d'informations, qu'une erreur s'est glissée dans les articles, faites le moi savoir. Merci.

Banniere-blog-contact-2

Contact

Banniere-blog-contact.jpg